Actions

 Langue:
 Flux RSS:


Le blog de Jérôme DESMOULINS


 Jérôme
 HaikuOS
 Informatique
 Alternatives
 

Ca y'est, j'ai basculé sous Haiku OS. J'avais promis cet article il y a bientôt un an, mais j'ai trainé à rédiger, et mettre à jour mes notes. Voici un petit compte-rendu de ces premiers mois d'utilisation.

Ayant décidé de tester complètement l'OS, j'ai supprimé ma partition Linux, et décidé de ne faire qu'un environnement Haiku, de manière à me forcer à rester sur l'OS, de voir s'il répond à mes attentes, et surtout de décider s'il convient à une utilisation quotidienne.

La version que j'utilise est la 64 bits. Il existe à ce jour encore beaucoup de différences entre les applications disponibles sur les dépots 32 et 64 bits.

Boudant quand je peux les interfaces en français, je suis également parti sur une installation native, en anglais, mais j'ai effectué des tests avec l'installation en français, et cela fonctionnait correctement.

 

J'ai découpé l'article de la manière suivante:

  • Mes impressions
  • Les applications installées
  • Les applications manquantes, ou pas encore à la hauteur de mes attentes
  • Un retour sur l'utilisation du système au quotidien
  • Une petite conclusion

J'ai également depuis, customisé ou installé pas mal de choses, mais cela fera l'occasion d'articles supplémentaires sur le blog.

Premières impressions

Tout d'abord, je suis depuis toujours un nostalgique de BeOS. J'avais adoré la stabilité et la souplesse de cet OS. Haiku m'a tout de suite rappelé cette bonne vieille époque. Le lancement des applications est instantané, tout peut être géré au petits oignons du coté des process, de la configuration du système, bref, j'ai retrouvé mon bon vieux OS robuste et rapide.

Au tout début, on le peu d'applications présentes dans le dépôt se ressent, mais il faut garder en tête que nous sommes sur une version de test. Il existe d'ailleurs des dépôts tiers, contenant pas mal de petites choses intéressantes. Je suis resté sur le standard.

La phylosophie de l'OS à l'époque était très en avance par rapport à ce qui se faisait au niveau de la concurrence. J'ai même été très agréablement surpris de retrouver les serveurs ftp et ssh natifs, le client samba ou des utilitaires si pratiques sur mon disparu BeOS que je les avais oublié depuis (je pense à Filer, par exemple).

Pour les anciens de BeOS, il faut se radapter au Alt-C, Alt-V, Ctrl-Tab et perdre l'habitude des Ctrl-C, etc... mais l'automatisme se reprend très vite.

Applications installées

J'ai pris du temps pour essayer la plupart des applications présentes dans les repository (officiel, et les contributions), et tenté de me mettre en place un environnement de base pour:

  • Lire mes mails
  • Surfer sur Internet
  • Ecouter de la musique
  • Regarder des films
  • Synchroniser mon disque-dur avec mon NAS
  • Et comme tout bon geek qui se respecte, pouvoir développer un peu en php et python.

Commençons tout d'abord par la base, le gestionnaire d'applications du système, puisque tout va partir de ce point, pour commencer à travailler.

Le gestionnaire d'applications (HaikuDepot)

L'installation des applications sur Haiku se fait vraiment très simplement. Il existe pour cela deux possibilités: le mode graphique, ou la bonne vieille console.

L'application HaikuDepot

Installée de base, elle est très simple à utiliser. Penser cependant à décocher la case "Show only featured packages" pour afficher l'ensemble des packets disponibles dans le repository.

On choisit l'application dans la liste, on clique sur le bouton Install, et le tour est joué.

La ligne de commande

On peut également installer des application très facilement depuis la ligne de commande, via la commande

pkgman install 

Les options de pkgman sont simples: install, search, unistall pour l'utilisation basique.

La mise à jour des applications installées

Les mises à jour se feront en lançant l'application SoftwareUpdater:

Une fois l'application lancée, il suffit de cliquer sur le bouton "Update now" pour mettre à jour l'ensemble des applications déjà installées.

Nous avons maintenant ce qu'il nous faut pour démarrer les installation des applications.

Les outils indispensables, de base

DockBert (un dock)

DockBert est un dock qui s'installe en bas de l'écran et qui s'avère très pratique au quotidien.

Il permet de lancer les applications, d'avoir l'heure, la corbeille, la liste des applications ouvertes, et de switcher de bureau. C'est l'équivalent du dock par défaut d'XFCE (en plus basique).

On glisse une application dans la partie du milieu pour l'ajouter au Dock. Il suffira ensuite de cliquer dessus pour l'ouvrir. Pour l'installation depuis le Terminal:

pkgman install dockbert

Et voilà l'application disponible dans le menu des applications

Pour que le dock se lance à chaque démarrage du système, j'ai crée un lien symbolique vers l'application dans le répertoire /boot/home/config/settings/boot/launch

ln -s /boot/system/apps/DockBert /boot/home/config/settings/boot/launch/DockBert

Les outils bureautiques

Trojita: La lecture des mails

L'application Mail installée par défaut est maintenant très vieille, et ne répondait pas du tout à mes besoins. J'ai trouvé Trojita dans le repository.

L'application répond partiellement à mes attentes, le seul bémol étant pour l'instant l'impossibilité de rédiger des mails en HTML. Thunderbird est présent dans le repository, mais en 32 bits seulement. Je ne vais pas présenter Thunderbird ici, mais c'est de loin l'outil le plus avancé à ce jour sur cet environnement. Il répondait parfaitement à mon besoin, mais malheureusement, pas encore disponible sur une installation en 64 bits.

LibreOffice

LibreOffice fonctionne très bien sur Haiku:

J'ai travaillé avec le tableur:

Et le traitement de textes:

Je n'ai pas eu de problèmes particuliers.

KeepassXC: la gestion des mots de passe

Keepass est un de mes outils favoris, car il fonctionne sous Android, Windows, Linux, etc...

Le but de cette application est de centraliser l'ensemble de ses mots de passe dans un seul et même fichier encrypté, et protégé par un mot de passe.

Les applications multimédia

Mes besoins multimédia ne sont pas poussés. J'ai simplement besoin de pouvoir écouter de la musique, et de temps en temps une vidéo. 

Ecouter de la musique avec Qmpp

Le lecteur Qmpp fonctionne très bien, les nostalgiques se rappelleront Winamp.

J'ai également testé Audacious, qui a très bien fonctionné, et que j'utilise de temps en temps, ma préférence restant sur Qmpp pour sa petite taille à l'écran.

La lecture de films

Je n'ai rien installé de particulier, le lecteur par défaut (MediaPlayer) fonctionne très bien.

Gravure de CD

Je ne sais pas s'il reste grand monde pour graver des CDs, mais l'application BurnItNow est présente dans le repository des applications.

Les applications diverses

PE: Un éditeur de code

L'éditeur Pe installé par défaut fonctonne très bien pour le moment. Je n'ai pas eu besoin de chercher plus sofistiqué.

Terminal

L'application Terminal installée par défaut ressemble comme deux gouttes d'eau à tout bon terminal Unix. Facile à customiser, elle est ouverte en permanence :)

On démarre avec un Bash par défaut. Python est installé, que demander de plus? Si, vim.

pkgman install vim

pour résoudre ce petit manque

FtpPositive: le transfert de fichiers

L'application FtpPositive permet de connecter vos serveurs FTP (mon NAS en l'occurence).

Configuration utile ou modifiée pour mes besoins courants

Si besoin d'un serveur FTP, pour déposer des fichiers sur Haiku, il faut effectuer un clic droit sur l'icone de réseau du tracker, puis cliquer sur "Open Network Preferences".

De même, pour pouvoir parcourir le réseau windows (et donc activer la partie Samba), il faut installer le package FusesSMB:

pkgman install fusesmb_haiku

Il suffira alors de l'activer dans la même fenêtre une fois l'installation terminée:

 

Applications manquantes, ou pas encore à la hauteur de mes attentes

Autant le préciser à nouveau, l'OS est en cours de développement. On ne trouve pas encore toutes les applications qui répondent aux besoins de certains utilisateurs

Navigateur Web

A ce jour, il n'y a pas encore de navigateur Web à la hauteur sur Haiku, ce qui en fait un gros défaut.

WebPositive

Le navigateur installé par défaut est WebPositive:

Fonctionnel pour aller consulter quelques pages Web, mais très vite dépassé dès que l'on arrive sur des sites plus "modernes".

Qupzilla

Ce navigateur, disponible dans le dépot s'en sort pas si mal. Il reste encore quelques soucis/bugs/dysfonctionnements avec le flash, les vidéos, etc... mais globalement j'en suis content.

Plusieurs extensions sont disponibles dont le "Mouse Gesture", que j'affectionne particulièrement.

Il est devenu mon navigateur courant.

Et l'édition d'images dans tout ça?

Et bien il va falloir encore patienter un peu. Le visionneur d'image par défaut fonctionne très bien.

L'application Albums permettant d'organiser ses photos dans des albums est correcte, cependant ShotWell me manque beaucoup.

Je n'ai trouvé aucun éditeur sur le dépot 64 bits. Il en existe pourtant plusieurs fonctionnels sur le dépot 32 bits.

Utilisation au quotidien

Consulter mes mails, développer, mettre à jour ce site, naviguer sur Internet fonctionnent. J'ai depuis réinstallé un double boot avec mon ancien Linux afin de pouvoir utiliser l'imprimante et le scanner qui ne sont pas reconnus sur le réseau. Idem pour le serveur php, qui me fait encore défaut

J'ai tout de même besoin d'éditer régulièrement des photos ou des images, et je dois rebasculer lors de ces besoins vers Linux. J'ai vu qu'il existe plusieurs applications d'édition vidéo, que je n'ai pas encore eu le temps de trop tester.

Pour ce qui est de la musique ou de la vidéo, je n'ai pas encore eu de problèmes avec Haiku. J'écoute principalement de la musique d'ambiance, libre.

Résolution des problèmes courants / Questions fréquentes

Le système commence à booter mais reste sur un écran noir

Sur mon ordinateur, Haiku refusait de booter. Après l'écran de démarrage, j'avais un écran noir, puis tout était figé.

Pour résoudre le problème, il faut maintenir la touche Shift de gauche appuyée. Un menu de démarrage apparait.

Il faut alors choisir "Select safe mode options", puis "Use fail-safe graphics driver". Le système devrait alors démarrer normallement. Une fois l'installation terminée, et le système rebooté, pour que l'option reste, il faut éditer le fichier /boot/home/config/settings/kernel/drivers/kernel dans un terminal:

StyledEdit /boot/home/config/settings/kernel/drivers/kernel

Puis décommenter la ligne concernant la vidéo, en fin de fichier:

fail_safe_video_mode true
    # Use failsafe (vesa) video mode on every boot.

(on supprime le # sur la ligne fail_safe_video_mode true)

Mais où se trouve le fichier hosts?

J'ai pour habitude de renseigner mes machines les plus utilisées dans le fichier host. IL se trouve dans le répertoire /boot/system/settings/network

Conclusion

La route vers une version répondant à 100% de mes attentes est encore un peu longue, mais j'ai bon espoir.

Le système d'exploitation est très agréable à utiliser, l'interface graphique simple, sobre et très pratique.

J'utilise Haiku quotidiennement. Je vais essayer d'enrichir le blog avec les évolution, découvertes, et améliorations que j'observerai au fur et à mesure, sachant que le repository bouge très régulièrement, c'est à dire que l'on trouve de plus en plus d'applications nouvelles (arrivant souvent du monde Unix).

Haiku est beaucoup plus rapide sur mon vieux PC que les autres OS du marché, ce qui en fait un atout considérable lorsque l'on veut garder une machine qui répond rapidement.

 

 

Retour