Le Machu Picchu


Machu Picchu

La cité mysterieuse laissée par les Incas

Machu Picchu est une cité-forteresse inca située au Pérou, à environ 80 km au nord-ouest de Cuzco et à 2400 m d'altitude.
Ce nom signifie "la vieille crête". Elle est perchée au sommet d'une crête entre deux pics, à environ 600 m au-dessus de la vallée de l'Urubamba. Machu Picchu n'est pas seulement un joyau de l'architecture inca, la cité sacrée est surtout la suprême expression de l'oeuvre de l'homme en harmonie avec l'environnement

Elle couvre environ 13 km2 sur des terrasses construites autour d'une place centrale et reliées par de nombreux escaliers.
La cité a été construite en forme de Condor. Cliquez ICI pour voir le plan de la ville.

La plupart des édifices (près de 200) sont des maisons en pierre d'une seule pièce (aujourd'hui démunies de toit), organisées autour de cours intérieures.

Invisible de dessous et complètement autonome, entourée par suffisament de terrasses agricoles pour alimenter la population, Machu Picchu semble avoir été utilisée par les incas comme ville cérémonieuse secrète.

Peut-être le site fut-il abandonné longtemps avant l'invasion des Espagnols et qu'on perdit son existence ?
Peut-être ses habitants furent-ils victimes d'une épidémie et ainsi la ville fut complètement abandonnée ?
Peut-être Machu-Picchu fut-elle ravagée lors d'une incursion des tribus de la forêt amazonienne, en particulier des Antis ?
Peut-être ses habitants se sont-ils révoltés contre l'autorité royale et ont été déportés sur ordre de l'Inca, comme cela se pratiquait à l'époque (on appelait cette déportation vers une province de l'empire une "mitimake") ?

 

 

 

Peut-être que le Machu-Picchu fut-il un domaine royal ayant appartenu à l'Inca Pachacutec et que lors de l'extinction de sa famille il fut complètement abandonné ?
Mais qui a habité le Machu Picchu ? était-ce simplement une forteresse avancée pour protéger l'empire des incursions des tribus amazoniennes ? était-ce un grand centre religieux ? était-ce le dernier refuge des acclas, ces vierges du Soleil toutes dévouées à l'empereur ? était-ce tout simplement un grand centre agricole destiné à alimenter la capitale ? ou encore fut-il la dernière capitale de Manco Capac ?
Le mystère demeure entier, d'autant que l'écriture n'existait pas du temps des Incas. Seuls les quipus, ces cordes munies de noeuds et seulement déchiffrables par les quipucamayocs auraient pu nous renseigner , mais aucune trace, pas plus du coté des poètes qui perpétuaient l'histoire de l'empire.

Certaines structures plus importantes avaient fort probablement une fonction religieuse. Toutes sont caractérisées par leur qualité technique et artistique.

La ville, sans doute construite au XVe siècle sur un site pré-inca, fut "découverte" en 1911 par l'américain Hiram Bingham.

Des familles locales vivaient alors sur les lieux. Elle n'est pas mentionnée dans les écrits des conquérants espagnols du Pérou et on ignore à quelle époque elle a été occupée.

Bingham pensait que Machu Picchu avait été le dernier refuge des Incas de Cuzco fuyant les envahisseurs espagnols, mais en fait on ne sait rien de son histoire.

Quand Bingham la découvrit, la ville était complétement recouverte par la végétation. La plupart des objets présents sur le site ont été transférés aux USA.

La cité est maintenant accessible par le train puis par la route.

Il est toutefois plus interessant d'emprunter le "chemin de l'inca" pour s'y rendre.

Pour cela, il faut prévoir 1 à 4 jours de marche.

D'autres sites plus grands que Machu Picchu viennent d'être découverts dans les environs mais ne sont pas encore ouverts au public.

Visitez le site de ce fabuleux dessin-animé
Tout le monde se souvient du déssin animé "Les mysterieuses cités d'or", inspiré des légendes et de l'histoire des incas.
En plus de développer un scénario relativement complexe soutenu par des musiques très inspirées, il était accompagné de documentaires venant étoffer les thèmes mis en scène dans chaque épisode, comme la conquête espagnole du nouveau continent, les mystères des civilisations disparues ou l'adaptation des peuples d'Amérique Latine à l'invasion européenne.

Quelques liens:

Retour